VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre GPL du mois d’Avril 2018, un carburant moins cher et moins polluant !

La France vise à atteindre la neutralité carbone et à améliorer la qualité de l’air. A ce titre, le Plan Climat fixe un double objectif réduire les émissions de gaz à effet de serre et polluants atmosphériques et rendre une mobilité plus propre accessible à tous. Le GPL répond à ces objectifs.

Un véhicule GPL réduit les émissions de CO2 et de polluants

Comparé à l’essence, en conditions réelles de circulation, le GPL émet :
->20% de CO2 en moins en moyenne. Les émissions de CO2 seront davantage réduites avec le développement du BioGPL, le GPL d’origine renouvelable, qui permet de réduire jusqu’à 80% les émissions de CO2 comparé au GPL classique.
->Dix fois moins de particules
->Jusqu’à 97% de moins de CO2 : les émissions de CO2 sont à environ 63mg/km alors que la norme est à 1 000 mg/km
->Des NOx et HC en quantité équivalente mais dont les valeurs sont très inférieures à la norme.

Les véhicules GPL sont classés en Crit’air 1, quelle que soit l’année d’immatriculation.
Les automobilistes GPL peuvent circuler toute l’année et bénéficier de nombreux avantages économiques (prix à la pompe moins cher, gratuités ou tarifs réduits pour les certificats d’immatriculation, conditions de stationnement privilégiées…)
Le GPL est aussi une solution économique pour continuer à circuler en polluant moins sans changer de voiture. Pratiquement tous les véhicules essence, neufs ou d’occasion, peuvent être équipés au GPL.
Une fois au GPL, ils peuvent bénéficier de la vignette Crit’air 1 et de tous les avantages associés.

Le GPL est une solution moins chère, moins polluante, disponible et maitrisée.

 

VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre GPL de mars 2018, pour rouler toujours moins cher

Développement du BioGPL pour rouler toujours en limitant l’impact sur l’environnement et la santé

Le GPL est un carburant alternatif qui n’émet pratiquement pas de polluants atmosphériques et jusqu’à 20% de CO2 de moins que l’essence en conditions réelles de circulation.

Le BioGPL, le GPL d’origine renouvelable, permet d’accroître davantage l’intérêt environnemental de rouler au GPL, en particulier en termes d’émissions de CO2. Le BioGPL est un biogaz issu de la fermentation de matières organiques ou de la valorisation des déchets qui permet de contribuer aux objectifs gouvernementaux d’atteindre une part des énergies renouvelables à 32% de la consommation d’énergie
primaire en 2030.

Le BioGPL, une énergie renouvelable à fort potentiel

Le BioGPL réduit davantage les émissions de CO2 en plus du fait d’être déjà peu polluant. En effet, le facteur d’émissions de CO2 du BioGPL est de 60g de CO2/kwh (Base Carbone Ademe), soit une réduction de 78% par rapport au GPL « classique ».

Il a l’avantage de pouvoir être transporté et distribué de la même manière que le GPL dans le réseau de stations-service. Il est totalement miscible avec le GPL. Il ne nécessite pas d’investissements dans des systèmes de stockage et de distribution spécifiques et peut être intégré directement dans le réseau de stations-service : c’est un avantage dont peu d’énergies renouvelables bénéficient.

Source: cfbp

VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre GPL de février 2018 – Des prix toujours aussi intéressants

Le GPL : seconde motorisation alternative du marché de l’occasion

En 2017, Le Dieselgate a directement impacté les ventes de véhicules en France. Sur le marché de l’occasion, les ventes de motorisations à énergie alternative ont progressé au détriment du Diesel qui reste encore très dominant. En France, progressivement, les automobilistes se tournent vers des solutions alternatives pour pouvoir rouler plus propre et toute l’année.
Parmi ces solutions, les motorisations Gaz arrivent en seconde position du classement « alternatif ».
Cette offre VO permet de donner accès à la mobilité durable au plus grand nombre.

Les VO GPL sont classés Crit’air 1 et éligibles à la prime à la conversion

Sur le marché de l’occasion, des véhicules GPL sont disponibles à partir de 3 000 € et étant tous classés Crit’air 1, ils peuvent en plus être éligibles à la nouvelle prime à la conversion. Le choix du GPL en VO permet de réaliser de sérieuses économies à l’achat et à l’usage tout en préservant l’environnement.
La prime à la conversion bénéficie aux propriétaires de véhicules essence immatriculés pour la première fois avant 1997 ou diesel avant 2001 (2006 pour les ménages non imposables), qui achètent une voiture neuve ou d’occasion plus récente affichant une vignette Crit’Air 0, 1 ou 2 et émettant moins de 130g de CO2/km. Or, tous les véhicules GPL sont Crit’air 1 qu’elle que soit l’année d’immatriculation du véhicule et sont donc éligibles à la prime. Cette prime est de 1 000 € pour tous (contre 0 euros en 2017) et de 2 000 € pour les ménages non imposables (1 000 € en 2017).

Une solution économique et plus propre …

Le GPL propose une mobilité durable accessible à tous :
– 1 750 stations-service disponibles sur tout le territoire
– un plein réalisé en 2 minutes.
– une autonomie de 500 km à laquelle s’ajoute celle du réservoir essence,
un budget carburant inférieur de 27% en moyenne au carburant essence à l’année (sur une base de
15 000 km/an)
un certificat d’immatriculation gratuit ou à 50% dans 10 régions sur 11
et un accès dans tous les parkings publics. Depuis 2001, l’ensemble des véhicules GPL sont obligatoirement dotées d’une soupape de sécurité conformément à la réglementation internationale.

… qui permet de rouler toute l’année

Les véhicules GPL sont classés en Crit’Air 1, soit la classification la plus vertueuse située juste derrière les véhicules « zéro émission », et ce quelle que soit leur date de première immatriculation. Avec cette vignette Crit ‘Air 1, les véhicules GPL peuvent bénéficier de conditions de stationnement et de circulation privilégiées.
Ils peuvent rouler même en cas de restrictions de circulation.

Source: CFBP

VITOGAZ FRANCE présente le baromètre du prix GPL de décembre, une fin d’année sous le signe des prix bas !

Le GPL reste le moins cher à la pompe

Sur l’année 2017, le prix moyen du litre de GPL s’est affiché à 0,73€ le litre et a oscillé dans une faible amplitude entre 0,71€ et 0,76€.

Le GPL est disponible dans plus de 1 750 stations-services et les véhicules sont équipés ou entretenus par un réseau de professionnels GPL répartis sur l’ensemble du territoire.
Un véhicule GPL consomme entre 10% et 20% de plus qu’un véhicule essence mais reste économiquement beaucoup plus avantageux : le budget annuel de carburant pour un véhicule GPL est réduit de – 27% par rapport à un véhicule essence.
Un véhicule GPL est moins cher qu’un véhicule diesel. Le coût d’entretien est équivalent à celui d’une voiture essence et plus faible que celui d’un véhicule diesel.

 

Le GPL est une solution de mobilité durable

Tous les véhicules GPL sont classés Crit’air1 et peuvent à ce titre bénéficier d’avantages en matière de circulation et de stationnement.
Ils peuvent de plus circuler partout et toute l’année sans aucune restriction de circulation en cas de pic de pollution dans les grandes agglomérations.
Les véhicules GPL bénéficient d’un plus grand nombre d’avantages fiscaux et économiques. Parmi ceux-ci :-

  • La quasi-totalité des régions métropolitaines octroient la gratuité ou une réduction de 50% de la carte grise
    pour l’immatriculation d’un véhicule GPL.
  • L’accès aux parkings publics souterrains est autorisé à tous les véhicules GPL et des tarifs réduits ou
    gratuités sont en vigueur.

Le GPL est une réponse environnementale et économique immédiatement disponible face aux enjeux de la mobilité.

Source: CFBP

VITOGAZ FRANCE présente le baromètre du prix GPL de Octobre 2017, des prix toujours aussi bas!

Le constructeur Dacia propose toute sa gamme en version GPL

Treize ans après le lancement de la Logan et son succès, Dacia, la marque du groupe Renault, conforte son positionnement « choix futé » avec un rapport qualité/prix accessible, des modèles fiables et faciles à utiliser, et affiche son implication dans la protection de l’environnement en proposant l’intégralité de sa gamme en version GPL.
Dacia propose « un achat doublement malin » avec des Logan, Sandero, Duster, Lodgy et Dokker disponibles en version bicarburation essence / GPL sur les moteurs TCe 90, SCe100 et SCe 115 selon les modèles.

Un investissement rentable à l’achat, économique à l’usage

Si le modèle est majoré de 700 € à l’achat par rapport aux autres versions essence, le malus du véhicule GPL est moins élevé que celui du modèle essence, voire gratuit suivant les modèles, en raison des émissions réduites de CO2 en GPL comparé au mode essence.
Un véhicule GPL est de plus moins cher que son modèle équivalent diesel. Avec un prix moyen à la pompe de 0,74 € / litre, soit un net différentiel par rapport au prix du litre Diesel ou d’essence, un véhicule GPL, même si il consomme 20% de plus que les autres motorisations, permet à l’usage de faire de réelles économies.
Le plein GPL coûte environ 35€ pour 400km d’autonomie, et il est possible de le faire partout en France.
En effet, 1 station-service sur 7 propose du GPL. Un carburant plus propre pour rouler toute l’année
Pour rappel, tous les véhicules gaz sont classés en Crit’Air 1, soit la classification la plus vertueuse située juste derrière les véhicules « zéro émission » et ce, quelle que soit leur date de première immatriculation.
Un véhicule GPL émet jusqu’à 20% de moins de CO2 qu’un véhicule essence et pratiquement pas de particules ou de Nox.

 

Sources : www.cfbp.fr, www.gpl.fr

Pour Septembre, VITOGAZ FRANCE vous présente le prix du GPL

Un plein moins cher et une grande autonomie

Le GPL offre de nombreux avantages économiques et environnementaux qui correspondent aux nouvelles attentes des automobilistes et mesures de lutte contre la pollution atmosphérique.
Un véhicule GPL est une solution de mobilité durable et économique pour tous. Il n’est soumis à aucune restriction de circulation en cas de pic de pollution dans les grandes agglomérations.
Les véhicules GPL sont classés Crit’Air 1, et ce, qu’importe leur année d’immatriculation.
Avec un prix au litre d’environ 0,70 € à la pompe, un véhicule GPL permet de réduire de 27 % son budget carburant par rapport à un véhicule essence (source ; Ademe). La contenance moyenne d’un réservoir GPL permet de parcourir 400 à 600 km, en complément du réservoir essence, et ainsi
d’augmenter l’autonomie initiale du véhicule.

Une offre disponible et éprouvée

Le GPL est le 1er carburant alternatif au monde par le nombre d’utilisateurs. En France, il est distribué dans un réseau de 1 750 stations-service réparties sur l’ensemble du territoire, en ville, à la campagne et sur les réseaux autoroutiers. 1 station-service sur 7 permet de s’approvisionner.
La distance séparant deux stations GPL excède rarement plus d’une soixantaine de kilomètres.
C’est une solution alternative techniquement maîtrisée via un réseau de professionnels répartis sur tout le territoire. Depuis 2001 et conformément à la règlementation internationale, tous les véhicules GPL sont munis d’une soupape de sécurité. L’accès des parkings publics souterrains est
autorisé à tous les véhicules GPL et des tarifs réduits ou gratuités pour les véhicules GPL sont en vigueur.

Une solution en fort développement et soutenue par de nombreux gouvernements en Europe et dans le monde

Le GPL se développe partout en Europe. Les immatriculations de véhicules GPL ont augmenté de 40% ces 5 dernières années dans l’Union européenne. De nombreux gouvernements ou pouvoirs publics locaux ont recours au GPL pour améliorer la qualité de l’air: Australie, Etats-Unis, Hong-Kong, Japon, Italie, Inde, Corée du Sud, Thaïlande… Leur choix démontre la pertinence du GPL pour concilier objectif sanitaire et environnemental, enjeu social et développement économique d’une filière à savoir-faire local.

Le GPL:

  • permet de répondre aux objectifs de l’Etat et des pouvoirs publics locaux pour améliorer la qualité
    de l’air et lutter contre le réchauffement climatique
  • sans peser sur la dépense publique (toutes les conditions étant déjà en place)
  • tout en étant une solution facilement accessible et plus économique pour l’automobiliste

VITOGAZ affiche le Baromètre du prix GPL de Mai 2017

Les véhicules GPL sont classés Crit’Air 1 = moins polluants

Le certificat Crit’Air permet de classer les véhicules en fonction de leurs émissions polluantes. C’est un outil à disposition des collectivités qui souhaitent développer une mobilité plus propre en incitant à utiliser des véhicules moins polluants.

Il offre des conditions de circulation ou de stationnement privilégiées pour les véhicules les moins polluants. Il permet aussi de restreindre l’accès à certaines zones aux véhicules les plus polluants ou de circuler lorsque le préfet instaure la circulation différenciée lors de certains épisodes de pollution.

 

Depuis le 1er janvier 2017, cette vignette est obligatoire pour tous les véhicules dans les zones à circulation restreinte (ZCR) instaurées par certaines collectivités. Les automobilistes doivent afficher sur le pare-brise de leur véhicule une vignette Crit’ Air pour circuler dans ces zones réglementées.

Tous les véhicules gaz sont classés en Crit’Air 1, soit la classification la plus vertueuse située juste derrière les véhicules « zéro émission » et ce, quelle que soit leur date de première immatriculation.

Un véhicule GPL émet jusqu’à 20% de moins de CO2 qu’un véhicule essence et pratiquement pas de particules ou de Nox.

 

A partir du 1er juillet 2017, une nouvelle étape dans le programme de lutte contre la pollution instaurée par la Ville de Paris. La circulation des véhicules Crit’Air 5 sera restreinte.

Les véhicules légers, poids lourds et véhicules utilitaires légers portant la vignette Crit’Air 5 ne pourront plus circuler dans Paris de 8h à 20h, du lundi au vendredi.

Le GPL offre une solution économique, plus propre et maîtrisée pour rouler toute l’année.

 

Plus d’informations sur : www.cfbp.fr, www.gpl.fr

Source : CFBP

 

VITOGAZ FRANCE présente: Baromètre GPL octobre 2015

barometre gpl octobre 2015

 

Le prix et la consommation

– Le litre de GPL est près de 40% moins cher que l’essence (environ – 30% par rapport au diesel)
– 20 des 22 régions métropolitaines octroient des gratuités ou réduction de – 50% de la carte grise pour l’immatriculation d’un véhicule GPL
– De nombreux parkings publics proposent la gratuité ou des réductions pour les véhicules GPL.
Un véhicule GPL consomme 20% de plus qu’un véhicule essence mais reste budgétairement beaucoup plus avantageux :
➠ par rapport au carburant essence : pour un véhicule GPL, le budget annuel de carburant est réduit de – 27% par rapport à un véhicule essence (sur la base d’une consommation de 6 L/ 100 km pour le véhicule essence et de 7,5 L/100 km pour un véhicule GPL pour un kilométrage annuel de 15 000 km).
➠ par rapport au carburant diesel : le budget GPL équivaut globalement à un budget diesel mais le véhicule GPL est moins cher à l’achat.

 

Les émissions

Le GPL émet moins de CO2

Comparatif sur un même véhicule représentatif du parc moyen en fonction de sa consommation * :
GPL 7,5 L / 100 km ———————> 120 g de CO2 par km parcouru
Essence 6 L /100 km ———————> 150 g CO2 par km parcouru
Diesel 5 L /100 km ———————> 135 g de CO2 par km parcouru

Le GPL émet moins de Nox

Le GPL est l’un des carburants qui émet le moins de NOx. En effet, une motorisation GPL rejette jusqu’à 96% de NOx de moins qu’une motorisation diesel et jusqu’à 68% de moins qu’une essence.**

Le GPL n’émet pas de particules

La combustion du GPL carburant est complète. Elle ne produit donc pas de particules responsables de la pollution de l’air et des maladies respiratoires.

 

A propos du Comité Français du Butane et du Propane

Association de loi 1901, le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP) est l’organisation professionnelle de la filière des GPL. Le CFBP représente la filière auprès des différents acteurs politiques et économiques français. En partenariat avec les instances nationales, européennes et internationales, le CFBP contribue à l’élaboration des règles et des normes qui régissent l’exploitation et l’utilisation des GPL. Le CFBP informe le public et les différents services et industries liés aux GPL sur les utilisations et avantages des gaz butane, propane et du GPL carburant sur la sécurité et sur les activités de la profession.
Pour plus d’informations : www.cfbp.fr, www.gpl.fr

Retrouvez le CFBP sur Twitter : @energieGPL
« Source principale : CFBP »

Autres Sources :
* Ademe, Consommation de carburants et émissions de CO2 – Edition 2014
** Etude European Emission Test Programme, réalisée en 2004 par 4 laboratoires européens indépendants (l’Institut Français du Pétrole (IFP), le Millbrook Proving Ground en Angleterre, le RWTÜV en Allemagne et le TNO au Pays-Bas).

VITOGAZ présente: baromètre GPL janvier 2015

Le Carburant GPL affiche en janvier 2015 une différence moyenne de prix de 0,47 € à 0,30 € le litre par rapport aux autres carburants sans plomb et gazole. Le GPL reste le carburant le moins cher à la pompe.

BAROMETRE GPL JANVIER 2015

Projet gouvernemental de système d’identification des véhicules propres

La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, vient d’annoncer la mise en place avant l’été d’une vignette à apposer derrière les pare-brise des véhicules propres. Il s’agira « d’un certificat de qualité de l’air » pour permettre aux véhicules les moins polluants de bénéficier d’avantages spécifiques.
En cas de circulation alternée ou dans les zones de circulation restreinte mises en place par les villes, seuls les véhicules propres seront autorisés à circuler. Ce dispositif doit répondre à une « question majeure de santé publique » car « 60% des Français respirent un air qui n’est pas sain ». Plusieurs certificats de couleurs différentes seront créés en fonction de l’année de mise en circulation du véhicule, du carburant utilisé et de la norme d’émissions polluantes. Le GPL pourrait se voir favorisé par rapport aux véhicules diesel.

AVANTAGES ENVIRONNEMENTAUX

Le GPL a des avantages sanitaires et environnementaux reconnus par l’ADEME pour son faible impact environnemental :
• Le GPL, contrairement au gazole, est un carburant qui ne produit pratiquement pas de particules et limite considérablement les émissions de Nox ( tous deux responsables de maladies respiratoires).
• C’est un carburant plus respectueux de l’environnement : les émissions de CO2 d’un véhicule GPL sont plus faibles que celles des deux carburants les plus utilisés, l’essence et le gazole.
• Les véhicules GPL ne sont aujourd’hui pas soumis aux restrictions de circulation mises en place en cas de pollution dans les grandes agglomérations.

A propos du Comité Français du Butane et du Propane

Association de loi 1901, le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP) est l’organisation professionnelle de la filière des GPL. Le CFBP représente la filière auprès des différents acteurs politiques et économiques français. En partenariat avec les instances nationales, européennes et internationales, le CFBP contribue à l’élaboration des règles et des normes qui régissent l’exploitation et l’utilisation des GPL. Le CFBP informe le public et les différents services et industries liés aux GPL sur les utilisations et avantages des gaz butane, propane et du GPL carburant sur la sécurité et sur les activités de la profession.

Pour plus d’informations : www.cfbp.fr , www.gpl.fr

‘Source: CFBP’