VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre du GPL-C d’Août 2018 – Le carburant le plus respectueux de la santé et de l’environnement

Mis en avant

Le GPL dans le nouveau plan de la Grande Bretagne pour encourager le développement des véhicules alternatifs

Le gouvernement britannique, vient de publier une nouvelle feuille de route en faveur de la mobilité durable. Le plan  » Road to Zero Strategy «  a pour objectif de parvenir à atteindre 50 à 70 % de véhicules à très faibles émissions dans les ventes de véhicules neufs et 40 % sur le segment des utilitaires d’ici 2030.
Il vise à développer les infrastructures d’approvisionnement pour carburants alternatifs dans tout le pays, réduire les émissions du parc en circulation et promouvoir les carburants alternatifs pour les voitures, cars et camions.
La solution carburant GPL est intégrée dans ce nouveau plan. Émettant moins de NOx, de CO2 et de particules que l’essence ou le diesel, il répond à une alternative immédiatement disponible à l’essence et au diesel.

Le GPL joue un rôle clé pour améliorer la qualité de l’air et contribuer à réduire les émissions. Ses qualités environnementales sont reconnues depuis plusieurs années et son utilisation encouragée par des incitations gouvernementales.
Le GPL est un carburant plus respectueux de la santé et de l’environnement.
C’est la première énergie alternative utilisée dans le monde.
Plus de 25 millions de véhicules GPL circulent dans le monde et 8 millions dans l’Union européenne.

Source : CFBP

VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre GPL du mois d’Avril 2018, un carburant moins cher et moins polluant !

Mis en avant

La France vise à atteindre la neutralité carbone et à améliorer la qualité de l’air. A ce titre, le Plan Climat fixe un double objectif réduire les émissions de gaz à effet de serre et polluants atmosphériques et rendre une mobilité plus propre accessible à tous. Le GPL répond à ces objectifs.

Un véhicule GPL réduit les émissions de CO2 et de polluants

Comparé à l’essence, en conditions réelles de circulation, le GPL émet :
->20% de CO2 en moins en moyenne. Les émissions de CO2 seront davantage réduites avec le développement du BioGPL, le GPL d’origine renouvelable, qui permet de réduire jusqu’à 80% les émissions de CO2 comparé au GPL classique.
->Dix fois moins de particules
->Jusqu’à 97% de moins de CO2 : les émissions de CO2 sont à environ 63mg/km alors que la norme est à 1 000 mg/km
->Des NOx et HC en quantité équivalente mais dont les valeurs sont très inférieures à la norme.

Les véhicules GPL sont classés en Crit’air 1, quelle que soit l’année d’immatriculation.
Les automobilistes GPL peuvent circuler toute l’année et bénéficier de nombreux avantages économiques (prix à la pompe moins cher, gratuités ou tarifs réduits pour les certificats d’immatriculation, conditions de stationnement privilégiées…)
Le GPL est aussi une solution économique pour continuer à circuler en polluant moins sans changer de voiture. Pratiquement tous les véhicules essence, neufs ou d’occasion, peuvent être équipés au GPL.
Une fois au GPL, ils peuvent bénéficier de la vignette Crit’air 1 et de tous les avantages associés.

Le GPL est une solution moins chère, moins polluante, disponible et maitrisée.

Source : CFBP

VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre GPL de février 2018 – Des prix toujours aussi intéressants

Mis en avant

Le GPL : seconde motorisation alternative du marché de l’occasion

En 2017, Le Dieselgate a directement impacté les ventes de véhicules en France. Sur le marché de l’occasion, les ventes de motorisations à énergie alternative ont progressé au détriment du Diesel qui reste encore très dominant. En France, progressivement, les automobilistes se tournent vers des solutions alternatives pour pouvoir rouler plus propre et toute l’année.
Parmi ces solutions, les motorisations Gaz arrivent en seconde position du classement « alternatif ».
Cette offre VO permet de donner accès à la mobilité durable au plus grand nombre.

Les VO GPL sont classés Crit’air 1 et éligibles à la prime à la conversion

Sur le marché de l’occasion, des véhicules GPL sont disponibles à partir de 3 000 € et étant tous classés Crit’air 1, ils peuvent en plus être éligibles à la nouvelle prime à la conversion. Le choix du GPL en VO permet de réaliser de sérieuses économies à l’achat et à l’usage tout en préservant l’environnement.
La prime à la conversion bénéficie aux propriétaires de véhicules essence immatriculés pour la première fois avant 1997 ou diesel avant 2001 (2006 pour les ménages non imposables), qui achètent une voiture neuve ou d’occasion plus récente affichant une vignette Crit’Air 0, 1 ou 2 et émettant moins de 130g de CO2/km. Or, tous les véhicules GPL sont Crit’air 1 qu’elle que soit l’année d’immatriculation du véhicule et sont donc éligibles à la prime. Cette prime est de 1 000 € pour tous (contre 0 euros en 2017) et de 2 000 € pour les ménages non imposables (1 000 € en 2017).

Une solution économique et plus propre …

Le GPL propose une mobilité durable accessible à tous :
– 1 750 stations-service disponibles sur tout le territoire
– un plein réalisé en 2 minutes.
– une autonomie de 500 km à laquelle s’ajoute celle du réservoir essence,
un budget carburant inférieur de 27% en moyenne au carburant essence à l’année (sur une base de
15 000 km/an)
un certificat d’immatriculation gratuit ou à 50% dans 10 régions sur 11
et un accès dans tous les parkings publics. Depuis 2001, l’ensemble des véhicules GPL sont obligatoirement dotées d’une soupape de sécurité conformément à la réglementation internationale.

… qui permet de rouler toute l’année

Les véhicules GPL sont classés en Crit’Air 1, soit la classification la plus vertueuse située juste derrière les véhicules « zéro émission », et ce quelle que soit leur date de première immatriculation. Avec cette vignette Crit ‘Air 1, les véhicules GPL peuvent bénéficier de conditions de stationnement et de circulation privilégiées.
Ils peuvent rouler même en cas de restrictions de circulation.

Source: CFBP

VITOGAZ présente: baromètre GPL janvier 2015

Mis en avant

Le Carburant GPL affiche en janvier 2015 une différence moyenne de prix de 0,47 € à 0,30 € le litre par rapport aux autres carburants sans plomb et gazole. Le GPL reste le carburant le moins cher à la pompe.

BAROMETRE GPL JANVIER 2015

Projet gouvernemental de système d’identification des véhicules propres

La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, vient d’annoncer la mise en place avant l’été d’une vignette à apposer derrière les pare-brise des véhicules propres. Il s’agira « d’un certificat de qualité de l’air » pour permettre aux véhicules les moins polluants de bénéficier d’avantages spécifiques.
En cas de circulation alternée ou dans les zones de circulation restreinte mises en place par les villes, seuls les véhicules propres seront autorisés à circuler. Ce dispositif doit répondre à une « question majeure de santé publique » car « 60% des Français respirent un air qui n’est pas sain ». Plusieurs certificats de couleurs différentes seront créés en fonction de l’année de mise en circulation du véhicule, du carburant utilisé et de la norme d’émissions polluantes. Le GPL pourrait se voir favorisé par rapport aux véhicules diesel.

AVANTAGES ENVIRONNEMENTAUX

Le GPL a des avantages sanitaires et environnementaux reconnus par l’ADEME pour son faible impact environnemental :
• Le GPL, contrairement au gazole, est un carburant qui ne produit pratiquement pas de particules et limite considérablement les émissions de Nox ( tous deux responsables de maladies respiratoires).
• C’est un carburant plus respectueux de l’environnement : les émissions de CO2 d’un véhicule GPL sont plus faibles que celles des deux carburants les plus utilisés, l’essence et le gazole.
• Les véhicules GPL ne sont aujourd’hui pas soumis aux restrictions de circulation mises en place en cas de pollution dans les grandes agglomérations.

A propos du Comité Français du Butane et du Propane

Association de loi 1901, le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP) est l’organisation professionnelle de la filière des GPL. Le CFBP représente la filière auprès des différents acteurs politiques et économiques français. En partenariat avec les instances nationales, européennes et internationales, le CFBP contribue à l’élaboration des règles et des normes qui régissent l’exploitation et l’utilisation des GPL. Le CFBP informe le public et les différents services et industries liés aux GPL sur les utilisations et avantages des gaz butane, propane et du GPL carburant sur la sécurité et sur les activités de la profession.

Pour plus d’informations : www.cfbp.fr , www.gpl.fr

‘Source: CFBP’

VITOGAZ vous informe: Baromètre GPL Avril 2014

VITOGAZ vous informe: Baromètre GPL Avril 2014 VITOGAZ vous informe mensuellement des évolutions des carburants au travers le CFBP.

En avril 2014, le prix moyen à la pompe du GPL
reste stable: 0,86€ le litre et le carburant le moins cher ! Avec plus de 261 000 véhicules GPL en circulation, le parc roulant GPL est le 1er parc automobile écologique en France

Avec une différence moyenne de prix de 0,45€ à 0,65€ le litre par rapport aux autres carburants sans plomb et Gazole, le GPL reste le carburant le moins cher à la pompe.
En France 1 voiture « écologique» sur 2 roule au GPL!
Aujourd’hui, le parc roulant GPL représente plus de 261 000 véhicules. C’est le 1er parc automobile écologique en France*.

BAROMETRE GPL AVRIL 2014

Les élus municipaux s’engagent en faveur du GPL

Face aux enjeux de stationnement et qualité de l’air, de nombreux élus font de la mobilité durable une priorité.
Les adhésions à la charte d’engagement pour la mobilité durable, réalisée en avril 2014 par le Club des Voitures Écologiques (CVE), révèlent qu’une majorité d’élus municipaux, sont favorables au retrait des panneaux « Interdit au GPL ».
En signant la «charte d’engagement pour la mobilité durable» du CVE, des élus se sont engagés à faire retirer les panneaux «Interdit au GPL» à l’entrée des parkings publics et à les remplacer par la signalétique «Bienvenue au GPL».

Un engagement qui figure parmi les neuf mesures concrètes de la Charte du CVE signée par les élus pour favoriser une mobilité plus respectueuse de l’environnement sur leur commune.Le retrait des panneaux«interdits au GPL» est ainsi soutenu par:

  • Anne Hidalgo (PS, Paris 75)
  • Roland Ries (PS, Strasbourg 67)
  • Yves Nicolin (UMP, Roanne 42)
  • Louis Giscard d’Estaing (UDI, Chamalières 63)
  • Jean Luc Moudenc (UMP, Toulouse 31)
  • Patrice Calmejane (UMP, Villemomble 93)
  • Jean Paul Bret (PS, Villeurbanne 69)
  • Laurent Rivoire (UDI, Noisy Le Sec 93)
  • David Lisnard (UMP, Cannes 06)
  • Max Roustan (UMP, Alès 30) …

Ces panneaux «Interdit au GPL» n’ont plus de raison d’être depuis la levée de l’interdiction décidée en 2006.

Parmi les autres incitations plébiscitées par les élus, on trouve la mise en place du «disque vert», qui offre 1h30 de stationnement gratuit aux véhicules écologiques (GPL, GNV, électriques, hybrides et flexfuel E85, inférieurs à 3 mètres ou aux véhicules utilisés en autopartage), ou un tarif réduit pour le stationnement de véhicules à énergie alternative.

Ainsi la ville de Colmar vient de décider depuis le17 avril dernier une réduction de 50% pour les véhicules électrique et GPL.Ces élus vont, via ces mesures, motiver les particuliers et collectivités à rouler au GPL.

*Le parc roulant écologique en France est estimé à 550 000 véhicules
A propos du Comité Français du Butane et du Propane
Association de loi 1901, le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP) est l’organisation professionnelle de la filière des GPL. Le CFBP représente la filière auprès des différents acteurs politiques et économiques français. En partenariat avec les instances nationales, européennes et internationales, le CFBP contribue à l’élaboration des règles et des normes qui régissent l’exploitation et l’utilisation des GPL. Le CFBP informe le public et les différents services et industries liés aux GPL sur les utilisations et avantages des gaz butane, propane et du GPL carburant sur la sécurité et sur les activités de la profession.
Pour plus d’informations: www.cfbp.fr, www.gpl.fr
Source ‘CFBP’