VITOGAZ: Baromètre GPL juillet 2013

Le saviez-vous ? : Premier lancement du premier site de vente matériel GPL aux particuliers et professionnels

RM Gaz, importateur et distributeur spécialisé dans l’équipement GPL, vient de lancer le premier site de vente en ligne de matériel et de pièces détachées GPL, ouvert aux professionnels mais aussi aux particuliers.

Avec 400 produits référencés et 2 000 à terme, le site offre un large éventail de produits à des tarifs compétitifs.
La possibilité, pour les automobilistes, d’acheter directement des pièces détachées sur le site constitue une première dans le domaine des équipementiers et représente une alternative à l’offre des constructeurs.

Parce que l’installation GPL sur un véhicule doit être réalisée par un installateur professionnel, le site de vente en ligne s’adresse en premier lieu aux professionnels. Outre la possibilité de commander en ligne, le site comprend un accès qui leur est réservé où sont disponibles informations, conseils et programmes dédiés à l’installation GPL.

Un service d’assistance téléphonique est également prévu tant pour les particuliers à la recherche d’informations sur le GPL carburant et la maintenance de leur véhicule GPL que pour les professionnels.

 Actualité : Les parkings Bordelais à prix réduits pour les véhicules GPL

Depuis le 14 juin 2013, la Ville de Bordeaux et PARCUB ont mis en place une tarification horaire réduite dans les parkings pour les véhicules écologiques.

Cette mesure concerne à la fois les véhicules GPL et GNV mais aussi électriques, hybrides, etc. Tous bénéficieront d’une réduction tarifaire ainsi que d’un accès et d’un paiement simplifié grâce à un système électronique innovant. Elle s’appliquera aussi bien aux abonnés qu’aux usagers horaires.

Joel Pedessac, Directeur du Comité Français du Butane et du Propane, se félicite de cette initiative qui constitue un véritable atout économique pour les propriétaires de véhicules écologiques. Il rappelle que « le GPL reste le carburant le plus économique à la pompe, à moins de 90 centimes le litre et le mieux distribué grâce à un réseau de 1 750 stations-services » et que certains véhicules GPL sont « éligibles au bonus » compte tenu de leur faible taux d’émission de CO2. Selon lui, cette décision de la Ville de Bordeaux la place au rang de « pionnier de la tarification écologique pour l’utilisation des parkings publics ».

Ce nouvel avantage pour les automobilistes roulant au GPL marque une reconnaissance de ses nombreuses qualités sur le plan environnemental et renforce ses avantages économiques.

 

Lors des Rencontres Internationales des Voitures Écologiques, le Club des Voitures écologiques a décerné le « Prix de l’Énergie pour tous » au CFBP. Le GPL c voit une fois de plus ses atouts écologiques et économiques reconnus, offrant à tous la possibilité de rouler dès à présent plus propre et plus économique, et notamment aux personnes qui n’ont pas d’autre choix pour se déplacer que la voiture ou celles qui ne peuvent acquérir un véhicule neuf. En présence de nombreuses personnalités politiques, les RIVE réunissent pendant deux jours des parlementaires, représentants de ministères, élus locaux, acteurs économiques des secteurs de l’énergie et du transport autour de conférences sur la mobilité durable et les enjeux économiques, politiques et environnementaux de l’automobile.

VITOGAZ : BAROMETRE GPL mai 2013


Actualité : 22 % de la flotte de la Mairie de Paris roule au GPL

Dans le cadre du débat autour du diesel lié aux élections municipales de 2014 à Paris, la Ville de Paris a publié la composition de son parc automobile qui comprend 2 747 véhicules motorisés. 22 % de la flotte de la Ville de Paris roule actuellement au GPL et représente ainsi la première énergie alternative utilisée après l’essence (44 %) et le diesel (30,5 %). Les véhicules hybrides et électriques représentent 4 % du parc.


Le Saviez-vous ? : Transformer son véhicule pour préserver la qualité de l’air

La transformation au GPL par un installateur professionnel est courante sur les modèles essence, neufs ou d’occasion. Le véhicule conserve alors l’intégralité du système essence et peut fonctionner soit à l’essence, soit au GPL. Outre l’avantage économique (moins d’1 €/l), la transformation au GPL permet de réduire de 12 à 14 % les émissions de CO2, de 30 à 40 % celle des principaux polluants (NOx, HC et CO) et n’émet pas de particules. De plus, le GPL ne contient pas de benzène ou de formaldéhydes.

La technologie associée au GPL est suffisamment simple pour être en mesure de traiter l’ensemble du parc français existant de 15 millions de véhicules essence. Equiper les véhicules essence pour le GPL permet d’abaisser les émissions de CO2 et d’autres polluants du parc existant et de ramener le coût d’usage de ces véhicules au niveau du diesel, tout en favorisant le développement des motorisations alternatives.

Fiable et sécurisée, cette technique s’opère dans un cadre réglementé très strict et est largement utilisée dans le monde. Si en France se sont réalisées seulement 2 000 transformations l’an dernier, 150 000 véhicules ont été transformés en Italie, et 50 000 en Allemagne.

Une technique qui n’est pas réservée aux véhicules essence

La transformation n’est pas réservée aux seuls véhicules essence, il est en effet aussi possible d’utiliser un moteur optimisé pour le GPL sur des véhicules hybrides.

Des expérimentations d’injection de GPL sur des moteurs diesel existent dans de nombreux pays (Allemagne, Etats-Unis, Italie, Royaume-Uni) avec des premiers résultats qui semblent prometteurs en matière de réduction significative des émissions de NOx et de particules. Ainsi, les moteurs GPL optimisés peuvent en réalité équiper tous types de véhicules neuf (du deux-roues aux camions) y compris les véhicules hybrides ou électriques avec prolongateur d’autonomie.

Plus d’informations sur le site : www.cfbp.fr

VITOGAZ: Baromètre GPL carburant février 2013

ACTUALITE : Le GPL roule pour les énergies nouvelles

Pour la sixième année consécutive, la filière GPL carburant défendra ses couleurs à l’occasion du Rallye Monte-Carlo des énergies nouvelles du 20 au 24 mars 2013.
Au départ de Clermont-Ferrand, Annecy ou Lugano, sur une distance de 1000 km au plus, les véhicules GPL devront obtenir les meilleures performances en termes de régularité et de consommation de carburant sur route dans leur catégorie jusqu’à l’arrivée prévue à Monaco.
LE SAVIEZ-VOUS ? : Les GPL, essentiels au mix énergétique
Le CFBP a présenté la première contribution des GPL à la transition énergétique vers un futur mix énergétique à l’occasion d’une conférence de presse en décembre dernier.
La composition du futur mix énergétique devra prendre en compte tant les préoccupations environnementales que les questions d’approvisionnement et de coût. Carburant mais également combustible, l’énergie GPL permet d’accompagner le développement des énergies renouvelables et de répondre aux problématiques d’intermittence associées. En outre, à court terme, celles-ci peuvent difficilement se substituer massivement aux énergies fossiles compte tenu de leur coût d’investissement élevé et de la faible maturité technologique de certaines d’entre elles. La flexibilité de distribution des GPL – disponibilité partout et diversité des contenants – permet de répondre à tous les besoins d’énergie, même lorsqu’ils diminuent, où qu’ils se trouvent.
La présentation de cette conférence est disponible en intégralité sur le site du CFBP.

VITOGAZ: BAROMETRE GPL 01/01/2013

ACTUALITE : Quel système de bonus-malus écologique 2013 pour les véhicules neufs GPL ?

La nouvelle grille de bonus-malus écologique à l’achat d’une voiture neuve est effective depuis le 1er janvier 2013. Le système de malus se voit durci et les bonus visent avant tout à favoriser les automobiles hybrides et électriques.
Dans ce contexte, la majorité des véhicules GPL neufs commercialisés au 1er janvier 2013 sur le marché français – Dacia Sandero, Fiat Punto, Opel Meriva et Opel Corsa – se situent dans la zone neutre entre 106 et 135 g d’émission de CO2 par km et ne sont donc pas affectés par le malus.

LE SAVIEZ-VOUS ? : Le GPL, grand favori des transports en commun à Hong-Kong
Le Sommet asiatique en décembre 2012 de la World LP Gas Association (WLPGA) a permis de mettre en lumière les modèles de développement des gaz de pétrole liquéfiés en Asie.
Face à la pollution de l’air causée par les véhicules diesel, le gouvernement hongkongais a mis en place une politique incitative afin de supprimer les émissions de particules des véhicules de transports collectifs (taxis et minibus). Ces véhicules sont remplacés depuis 2000 par des véhicules fonctionnant au GPL : ainsi 100 % des taxis et 66 % des minibus publics roulent au GPL à Hong-Kong.
Une politique volontariste de réduction de la pollution de l’air et des émissions de particules peut, à l’instar de Hong Kong, s’appuyer sur le GPL, un carburant qui ne produit pas de particules et permet de rouler à la fois moins cher et plus propre.

VITOGAZ: Baromètre GPL mars 2012

ACTUALITE : Le Club des Voitures Ecologiques interpelle les candidats à la Présidence de la République sur la diversité énergétique dans le secteur automobile

Le Comité Français du Butane et du Propane, membre fondateur du Club des Voitures Ecologiques, se réjouit de l’appel lancé le 20 février 2012 par le Club. Celui-ci a interpellé les candidats à l’élection présidentielle pour obtenir, notamment, leur engagement à soutenir le développement des véhicules à énergies alternatives. Le Club des Voitures Ecologiques propose, entre autres mesures, de mettre en place un crédit de télépéage de 2 000 € sur les autoroutes et de promouvoir le disque vert de stationnement offrant une heure de stationnement pour les automobilistes ayant fait le choix du GPL, du GNV, du bioéthanol, de l’hybride ou de l’électrique.
La visibilité de ces mesures permettrait d’inciter les consommateurs à choisir des alternatives aux motorisations classiques permettant de rouler plus propre et moins cher pour la plupart.

LE SAVIEZ-VOUS ? : Faire le choix du GPL, c’est choisir de faire des économies durables : démonstration avec le modèle Opel Meriva

Le tableau ci-dessous illustre les économies réalisables aussi bien à l’achat qu’à l’usage en faisant le choix du GPL face au diesel. En prenant l’exemple du véhicule Opel Meriva, un automobiliste parcourant 15 000 km par an peut économiser jusqu’à 415 € l’année d’achat du véhicule en optant pour la version GPL. A cette somme peut s’ajouter l’exonération totale ou partielle du coût de la carte grise allant jusqu’à 276 € en fonction de la région d’immatriculation du véhicule.
En 2012, le GPL reste bel et bien une solution pour rouler moins cher tout en respectant l’environnement (pas de filtre à particules nécessaire et des émissions de 124 g CO2/km contre 138 g pour la version diesel).

VITOGAZ

VITOGAZ: BAROMETRE GPL novembre 2011

ACTUALITE : La filière GPL interpellera les pouvoirs publics lors de son point presse le 10 novembre 2011 à l’Automobile Club de France

La filière GPL carburant a choisi de se mobiliser à l’issue d’une année marquée par les effets de la suppression anticipée du bonus écologique sur le marché du GPL et organise un point presse le 10 novembre 2011 à 9h à l’Automobile Club de France*.

Le Comité Français du Butane et du Propane y dévoilera sa proposition de mesure publique visant à soutenir et encourager le mix énergétique dans le secteur automobile français. En effet, les voitures à énergies alternatives représentent aujourd’hui seulement 1,5 % des parts de marché des ventes de véhicules en France.

Le GPL tout comme les autres énergies alternatives (GNV, superéthanol ou électricité) ont chacune un rôle propre à jouer dans le paysage automobile en fonction de leurs qualités environnementales, économiques et de disponibilité. Pour cela, l’offre des différents types d’alternatives doit être rendue plus visible pour les consommateurs grâce à un soutien global des pouvoirs publics.

*Automobile Club de France, 6, place de la Concorde, Paris 8ème

LE SAVIEZVOUS ? : Comparer le prix du GPL à la pompe et trouver une station-service distribuant du GPL, c’est encore plus facile sur Smartphone

Le GPL carburant dispose d’un large réseau de stations-service à travers la France avec 1 750 points de vente répartis dans l’hexagone, soit une station sur 7.

Il est aujourd’hui encore plus simple de trouver en quelques secondes la station la plus proche de votre localisation mais aussi de choisir celle offrant le litre de GPL le moins cher grâce aux différentes applications téléchargeables sur Android ou iPhone. « Verycarbu » (application payante), « Carbeo » (application payante), « Mobicarbu+ » (application payante) et « Essence Free » (application gratuite) sont quatre exemples d’applications fonctionnelles indiquant toutes les stations sans restrictions d’enseignes ainsi que la date de mise à jour du prix à la pompe.

VITOGAZ