VITOGAZ vous présente le Baromètre prix GPL de Décembre 2016

Mis en avant

Baromètre prix GPL de Décembre 2016

 

De nombreux avantages économiques

– Un prix bas toute l’année : en 2016, le prix du carburant GPL s’est affiché en moyenne à 0,70€/L à la pompe.
– Un véhicule GPL est moins cher à l’achat qu’un véhicule diesel.
– Un certificat d’immatriculation gratuit, ou à moitié prix dans 10 régions sur 11
– Des tarifs préférentiels pour le stationnement : les voitures GPL bénéficient dans de nombreuses villes et parkings publics de tarifs réduits ou de durée de stationnement gratuit en raison de leurs atouts environnementaux.
Certaines villes ont notamment adopté le « disque vert » qui offre aux conducteurs de véhicules à énergie alternative, dont le GPL, 1 h 30 de stationnement gratuit.

Liste des villes : www.cfbp.fr/gpl-carburant/atouts-du-gpl

En plus pour les entreprises

– La TVA sur les achats de GPL est récupérable à 100 %
– Un véhicule GPL est exonéré de TVS pendant les deux premières années

De nombreux avantages environnementaux

– La combustion du GPL ne produit pratiquement pas de particules et limite significativement les émissions de NOx, tous deux responsables de maladies respiratoires. Elle produit en moyenne 15 % de CO2 de moins que le même moteur fonctionnant à l’essence.
– Les véhicules GPL bénéficient de la vignette Crit’air 1, qu’importe leur année d’immatriculation et sont autorisés à rouler en cas de pics de pollution.
– L’arrivée en 2017 de bioGPL permettra d’améliorer le bilan en matière d’émissions de CO2.

A propos du Comité Français du Butane et du Propane

Association de loi 1901, le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP) est l’organisation professionnelle de la filière des GPL. Le CFBP représente la filière auprès des différents acteurs politiques et économiques français. En partenariat avec les instances nationales, européennes et internationales, le CFBP contribue à l’élaboration des règles et des normes qui régissent l’exploitation et l’utilisation des GPL. Le CFBP informe le public et les différents services et industries liés aux GPL sur les utilisations et avantages des gaz butane, propane et du GPL carburant sur la sécurité et sur les activités de la profession.

Pour plus d’informations : www.cfbp.fr, www.gpl.fr

Retrouvez le CFBP sur Twitter : @energieGPL

VITOGAZ présente : Baromètre GPL novembre 2015

Mis en avant

barometre gpl novembre 2015

 

GPL & Environnement

Face aux problèmes croissants de qualité de l’air et aux doutes quant à la conformité des véhicules aux normes d’émissions en vigueur, le CFBP a demandé à la société V-MOTECH* de réaliser des tests d’émissions de gaz et de particules en conditions réelles de circulation selon le cycle RDE (Real Driving
Emissions – « émissions en conditions de circulation réelle ») sur 2 véhicules GPL*.

Sur l’ensemble des roulages réalisés, les résultats démontrent que les émissions de gaz et particules d’un véhicule GPL sont toujours très inférieures aux niveaux de la norme Euro 6b (y compris dans le cas du véhicule Euro 5 équipé en seconde monte, c’est-à-dire équipé au GPL après achat).

Ainsi, comparé à l’essence, le GPL émet :
• 18% de CO2 en moins en moyenne. L’arrivée en 2016 de bio GPL permettra d’améliorer sensiblement cette valeur.
• Dix fois moins de particules
• jusqu’à 97% de moins de CO : les émissions de CO sont à environ 63mg/km alors que la norme est à 1000 mg/km.
• des Nox et HC en quantité équivalente mais dont les valeurs sont très inférieures à la norme. (A noter que la Commission Européenne a décidé d’autoriser les véhicules diesel à émettre lors du test RDE 2.1 fois plus de particules et NOx que la norme Euro 6 en vigueur).

En raison de ses qualités environnementales, les véhicules GPL ne sont soumis à aucune restriction de circulation en cas de pic pollution dans les grandes agglomérations.

GPL et Budget

Avec un prix moyen de 0,74 € le litre à la pompe aujourd’hui, 1 750 stations-service et un réseau national de , le GPL est le carburant alternatif le plus utilisé, le plus économique et le plus disponible en France et dans le monde :

• Le litre de GPL est près de 40% moins cher que l’essence (environ – 30% par rapport au diesel)
• 20 des 22 régions métropolitaines octroient des gratuités ou réduction de – 50% de la carte grise pour l’immatriculation d’un véhicule GPL
• De nombreux parkings publics proposent la gratuité ou des réductions pour les véhicules GPL.

Un véhicule GPL consomme entre 10% et 20% de plus qu’un véhicule essence mais reste économiquement beaucoup plus avantageux :
par rapport à l’essence : pour un véhicule au gaz, le budget annuel de carburant est réduit de – 27% par rapport à un véhicule essence (sur la base d’une consommation de 6 L/ 100 km pour le véhicule essence et de 7,5 L/100 km pour un véhicule GPL pour un kilométrage annuel de 15 000 km – Source
ADEME).
par rapport au carburant diesel : le budget GPL équivaut globalement à un budget diesel mais le véhicule GPL est moins cher à l’achat.

* véhicules évalués : une Fiat 500L GPL (Euro 6) et une Alfa Romeo MITO (Euro 5) de seconde monte, c’est-à-dire un véhicule essence équipé après achat d’un système GPL.

 

A propos du Comité Français du Butane et du Propane

Association de loi 1901, le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP) est l’organisation professionnelle de la filière des GPL. Le CFBP représente la filière auprès des différents acteurs politiques et économiques français. En partenariat avec les instances nationales, européennes et internationales, le CFBP contribue à l’élaboration des règles et des normes qui régissent l’exploitation et l’utilisation des GPL. Le CFBP informe le public et les différents services et industries liés aux GPL sur les utilisations et avantages des gaz butane, propane et du GPL carburant sur la sécurité et sur les activités de la profession.
Pour plus d’informations : www.cfbp.fr, www.gpl.fr

Retrouvez le CFBP sur Twitter : @energieGPL

« Source : CFBP »

VITOGAZ présente: baromètre GPL janvier 2015

Mis en avant

Le Carburant GPL affiche en janvier 2015 une différence moyenne de prix de 0,47 € à 0,30 € le litre par rapport aux autres carburants sans plomb et gazole. Le GPL reste le carburant le moins cher à la pompe.

BAROMETRE GPL JANVIER 2015

Projet gouvernemental de système d’identification des véhicules propres

La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, vient d’annoncer la mise en place avant l’été d’une vignette à apposer derrière les pare-brise des véhicules propres. Il s’agira « d’un certificat de qualité de l’air » pour permettre aux véhicules les moins polluants de bénéficier d’avantages spécifiques.
En cas de circulation alternée ou dans les zones de circulation restreinte mises en place par les villes, seuls les véhicules propres seront autorisés à circuler. Ce dispositif doit répondre à une « question majeure de santé publique » car « 60% des Français respirent un air qui n’est pas sain ». Plusieurs certificats de couleurs différentes seront créés en fonction de l’année de mise en circulation du véhicule, du carburant utilisé et de la norme d’émissions polluantes. Le GPL pourrait se voir favorisé par rapport aux véhicules diesel.

AVANTAGES ENVIRONNEMENTAUX

Le GPL a des avantages sanitaires et environnementaux reconnus par l’ADEME pour son faible impact environnemental :
• Le GPL, contrairement au gazole, est un carburant qui ne produit pratiquement pas de particules et limite considérablement les émissions de Nox ( tous deux responsables de maladies respiratoires).
• C’est un carburant plus respectueux de l’environnement : les émissions de CO2 d’un véhicule GPL sont plus faibles que celles des deux carburants les plus utilisés, l’essence et le gazole.
• Les véhicules GPL ne sont aujourd’hui pas soumis aux restrictions de circulation mises en place en cas de pollution dans les grandes agglomérations.

A propos du Comité Français du Butane et du Propane

Association de loi 1901, le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP) est l’organisation professionnelle de la filière des GPL. Le CFBP représente la filière auprès des différents acteurs politiques et économiques français. En partenariat avec les instances nationales, européennes et internationales, le CFBP contribue à l’élaboration des règles et des normes qui régissent l’exploitation et l’utilisation des GPL. Le CFBP informe le public et les différents services et industries liés aux GPL sur les utilisations et avantages des gaz butane, propane et du GPL carburant sur la sécurité et sur les activités de la profession.

Pour plus d’informations : www.cfbp.fr , www.gpl.fr

‘Source: CFBP’

VITOGAZ: Baromètre GPL septembre 2013

Le 26e Forum de l’association mondiale des GPL (WLPGA) se tiendra cette année à Londres, du 1er au 3 octobre, en même temps que le congrès de l’Association Européenne des GPL (AEGPL).

Plus de 3 000 représentants internationaux de l’industrie des GPL, décideurs politiques et investisseurs se réuniront afin de débattre des enjeux économiques, industriels, technologiques et environnementaux auxquels les acteurs du marché mondial et européen du GPL carburant font face.

Les conférences aborderont notamment les thématiques suivantes : les opportunités sur les marchés développés ; les marchés en développement tels que l’Afrique ; le paysage énergétique en 2030 ; le GPL carburant, une énergie en mouvement, etc.
Pour plus d’informations visitez http://www.wlpgasforum-aegpl2013.com/ ou suivez #lpglondon2013 sur Twitter.

Le saviez-vous ? Le GPL, 1er carburant alternatif en europe

Avec plus de 10 millions de véhicules en circulation*, le GPL est de loin le premier carburant alternatif d’Europe. Il représente actuellement près de 4 % de la flotte de véhicules particuliers en Europe. Le GPL est largement reconnu pour ses qualités écologiques, ces 10 millions de véhicules déjà en circulation en Europe permettent par exemple d’éviter le rejet de plus de 3,5 millions de tonnes de CO2.
Partout en Europe, le GPL reste le carburant le plus économique avec un prix moyen de 0,73 €/l sur 17 pays, presque deux fois moins élevé (48 %) que l’essence et le diesel. Facilement disponible, le GPL carburant est distribué dans plus de 40 000 stations à travers l’Europe.
Enfin, la filière GPL européenne joue un rôle important à l’échelle économique puisqu’elle représente 150 000 emplois directs et indirects, principalement au sein de PME.
* Europe des 28 + Norvège, Turquie et Suisse
Source : « Autogas in Europe, The sustainable Alternative », AEGPL, Edition 2013

Visitez nos micros sites :

VITOGAZ: BAROMETRE GPL mars 2013

ACTUALITÉ: Le GPL, un carburant bien établi en Europe

En Pologne et Italie, les qualités du GPL continuent de convaincre les usagers:
– Ainsi en Pologne, on compte 2 615 000 de véhicules GPL en circulation à fin 2012, soit près de 6 % d’augmentation du parc depuis 2011.
– En Italie, on dénombre 304 126 nouveaux véhicules roulant au GPL en 2012 (128 126 nouvelles immatriculations et 176 000 véhicules équipés en seconde monte), soit une augmentation de près de 80 % par rapport à l’année précédente.
Sur la même période en France, le marché s’est exclusivement orienté vers les véhicules diesel (78 % des ventes) laissant peu de place aux véhicules GPL (1 600 immatriculations).
Autre bonne nouvelle pour le GPL en Europe : comme en France les véhicules GPL sont désormais autorisés dans tous les parkings souterrains au Portugal. Le Club des Voitures Ecologiques et le CFBP ont même créé un nouveau panneau « Bienvenue aux véhicules GPL » afin de se substituer aux panneaux d’interdiction qui n’ont plus aucune raison d’être mais qui sont toujours en place faute aux gestionnaires de parcs d’avoir fait l’effort de les retirer lors de la levée de l’interdiction en 2006.

LE SAVIEZ-VOUS ? : Le GPL peut contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air
Alors que plusieurs collectivités connaissent régulièrement des alertes pollution aux particules fines, Delphine Batho, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, a présenté un plan d’urgence pour la qualité de l’air. Après l’échec des ZAPA, le Comité Interministériel de la Qualité de l’Air (CIQA) réfléchit, en concertation avec les collectivités, à l’élaboration de solutions concrètes et durables afin d’améliorer la qualité de l’air, notamment dans le domaine des transports.
Cinq priorités ont d’ores et déjà été définies : favoriser le développement de toutes les formes de transport et de mobilité propres par des mesures incitatives ; réguler le flux de véhicules dans les zones particulièrement affectées par la pollution ; réduire les émissions des installations de combustion industrielles et individuelles ; promouvoir fiscalement les véhicules et les solutions de mobilité plus vertueux en termes de qualité de l’air ; informer et sensibiliser les concitoyens aux enjeux de la qualité de l’air.
Dans cette perspective, le GPL apporte une réponse efficace et concrète en matière de mobilité propre, puisqu’il n’émet pas de particules lors de sa combustion, peu de NOx et moins de CO2 que l’essence et le gazole.
Pour en savoir plus sur les atouts environnementaux du GPL : www.cfbp.fr

VITOGAZ: BAROMETRE GPL 01/01/2013

ACTUALITE : Quel système de bonus-malus écologique 2013 pour les véhicules neufs GPL ?

La nouvelle grille de bonus-malus écologique à l’achat d’une voiture neuve est effective depuis le 1er janvier 2013. Le système de malus se voit durci et les bonus visent avant tout à favoriser les automobiles hybrides et électriques.
Dans ce contexte, la majorité des véhicules GPL neufs commercialisés au 1er janvier 2013 sur le marché français – Dacia Sandero, Fiat Punto, Opel Meriva et Opel Corsa – se situent dans la zone neutre entre 106 et 135 g d’émission de CO2 par km et ne sont donc pas affectés par le malus.

LE SAVIEZ-VOUS ? : Le GPL, grand favori des transports en commun à Hong-Kong
Le Sommet asiatique en décembre 2012 de la World LP Gas Association (WLPGA) a permis de mettre en lumière les modèles de développement des gaz de pétrole liquéfiés en Asie.
Face à la pollution de l’air causée par les véhicules diesel, le gouvernement hongkongais a mis en place une politique incitative afin de supprimer les émissions de particules des véhicules de transports collectifs (taxis et minibus). Ces véhicules sont remplacés depuis 2000 par des véhicules fonctionnant au GPL : ainsi 100 % des taxis et 66 % des minibus publics roulent au GPL à Hong-Kong.
Une politique volontariste de réduction de la pollution de l’air et des émissions de particules peut, à l’instar de Hong Kong, s’appuyer sur le GPL, un carburant qui ne produit pas de particules et permet de rouler à la fois moins cher et plus propre.

Découvrez votre offre Privilège VITOGAZ, partenaire des « Relais Routiers »

Dans le cadre de son partenariat avec les « Relais Routiers », VITOGAZ  vous propose de découvrir son offre privilégiée de fourniture de gaz propane pour votre habitation, que vous soyez utilisateur actuellement du fioul, de l’électricité, ou même du gaz propane, VITOGAZ, vous aide à faire des économies!

Contactez dès maintenant le 0 826 106 706*

ou

déposez votre demande sur le site VITOGAZ

en précisant le code « Relais Routiers »

* 0.15€TTC/mn + coût éventuel opérateur

VITOGAZ: Baromètre GPL juin 2012


ACTUALITÉ :
Les acteurs européens de l’industrie des GPL seront réunis à Bruxelles le 6 juin autour du développement des marchés du GPL carburant

Le congrès annuel de l’AEGPL (Association Européenne des GPL) dédiera cette année une demi-journée d’étude au développement et au renforcement des marchés européennes du GPL carburant. Joël Pedessac, directeur général du Comité Français du Butane et du Propane, présidera cette session plénière le 6 juin à Bruxelles où seront abordés les défis environnementaux, technologiques, économiques et industriels auxquels les acteurs et le marché européens du GPL carburant font face à travers les interventions des personnalités suivantes :

  • Kaushik Madhavan, Directeur du programme transmission, FROST & SULLIVAN : « Opportunités de croissance des marchés européens du GPL carburant »
  • Wojciech Winkler, Chargé de mission sur l’action climatique à la Commission Européenne : « Ecologisation du secteur européen des transports »
  • Christophe Duchatelle, Directeur Commercial, OPEL : « La politique d’un constructeur automobile en faveur des énergies alternatives »
  • Corrado Storchi, Directeur des Affaires Publiques, LANDI RENZO : « Incitations fiscales : cas du marché italien »
  • Alexander Stöhr, Directeur techniques, DEUTSCHER VERBAND FLÜSSIGGAS : « Comment répondre aux besoins de post équipement à venir »
  • Chris Smith, Directeur Général, G-VOLUTION : « Réductions des coûts et des émissions de CO2 »
  •  Warring Neilsen, Directeur des relations avec le gouvernement, ELGAS : « La technologie peut-elle assurer l’avenir du GPL carburant ? »
  • José Manuel Hernandez, Directeur, LPG PRODUCTS (Espagne) : « Développer un marché du GPL carburant : étude de cas en Espagne »

Pour plus d’informations sur le congrès de l’AEGPL : www.aegpl.eu

 

LE SAVIEZ-VOUS ? : Une étude du cabinet Frost & Sullivan prévoit une croissance du marché du GPL carburant en Europe et en Amérique du Nord

Selon l’étude « Strategic Overview of the European and North American LPG Market » qui sera présentée par Kaushik Madhavan du cabinet américain Frost & Sullivan lors du congrès de l’AEGPL le 6 juin à Bruxelles, le GPL carburant réunit les facteurs clés (infrastructures, disponibilité, faible coût d’adaptation, d’achat et d’usage ainsi que réduction des émissions de CO2) permettant d’envisager un développement du marché européen et américain à court terme. Ainsi à l’horizon 2018, le marché européen pourrait représenter près de 600 000 véhicules constructeurs GPL par an. Selon Frost & Sullivan, l’un des moteurs importants de cette croissance reste toutefois le soutien des pouvoirs publics à une transition vers les carburants alternatifs

VITOGAZ

VITOGAZ: BAROMETRE GPL novembre 2011

ACTUALITE : La filière GPL interpellera les pouvoirs publics lors de son point presse le 10 novembre 2011 à l’Automobile Club de France

La filière GPL carburant a choisi de se mobiliser à l’issue d’une année marquée par les effets de la suppression anticipée du bonus écologique sur le marché du GPL et organise un point presse le 10 novembre 2011 à 9h à l’Automobile Club de France*.

Le Comité Français du Butane et du Propane y dévoilera sa proposition de mesure publique visant à soutenir et encourager le mix énergétique dans le secteur automobile français. En effet, les voitures à énergies alternatives représentent aujourd’hui seulement 1,5 % des parts de marché des ventes de véhicules en France.

Le GPL tout comme les autres énergies alternatives (GNV, superéthanol ou électricité) ont chacune un rôle propre à jouer dans le paysage automobile en fonction de leurs qualités environnementales, économiques et de disponibilité. Pour cela, l’offre des différents types d’alternatives doit être rendue plus visible pour les consommateurs grâce à un soutien global des pouvoirs publics.

*Automobile Club de France, 6, place de la Concorde, Paris 8ème

LE SAVIEZVOUS ? : Comparer le prix du GPL à la pompe et trouver une station-service distribuant du GPL, c’est encore plus facile sur Smartphone

Le GPL carburant dispose d’un large réseau de stations-service à travers la France avec 1 750 points de vente répartis dans l’hexagone, soit une station sur 7.

Il est aujourd’hui encore plus simple de trouver en quelques secondes la station la plus proche de votre localisation mais aussi de choisir celle offrant le litre de GPL le moins cher grâce aux différentes applications téléchargeables sur Android ou iPhone. « Verycarbu » (application payante), « Carbeo » (application payante), « Mobicarbu+ » (application payante) et « Essence Free » (application gratuite) sont quatre exemples d’applications fonctionnelles indiquant toutes les stations sans restrictions d’enseignes ainsi que la date de mise à jour du prix à la pompe.

VITOGAZ

VITOGAZ: BAROMETRE GPL octobre 2011

ACTUALITE : Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air (ZAPA) : les préconisations du CFBP suivies dans le projet actuel d’arrêté pour la classification des véhicules

Rappelons que l’enjeu des ZAPA est à la fois environnemental et juridique. Son objectif est d’abord d’améliorer la qualité de l’air dans les zones urbaines en réduisant les émissions de particules et d’oxydes d’azote des véhicules. L’enjeu humain est de taille puisque « près de 40 000 personnes dans notre pays meurent chaque année prématurément à cause de dépassements de seuil » des particules fines, a rappelé le Conseil National de l’Air (CNA) en juin dernier.

D’un point de vue juridique, les ZAPA doivent apporter des réponses concrètes à l’assignation de la France devant la cour de justice de l’Union Européenne pour son non-respect des normes européennes en matière de particules (PM10). La France risque une amende de 40 millions d’euros et des astreintes journalières pouvant aller de 300 000 à 700 000 €, comme spécifié par le CNA.

Comme préconisé par le Comité Français du Butane et du Propane lors des consultations de ces derniers mois, le projet d’arrêté du Ministère de l’Ecologie définissant la classification des véhicules en fonction de leurs émissions polluantes pour les ZAPA devrait reconnaître aux véhicules essence et gaz (GPL et GNV) leur moindre impact sur les polluants locaux NOx et particules et ainsi différencier le caractère polluant des véhicules en fonction de leur technologie et de leur énergie.

Il appartiendra finalement aux collectivités locales ayant adopté le principe des ZAPA de choisir parmi les groupes de véhicules proposés (cf. image 2) ceux qui seront visés par l’interdiction de circulation et d’apporter une reconnaissance supplémentaire aux véhicules GPL comme GNV.

LE SAVIEZ-VOUS ? : Le GPL carburant, un atout pour une mobilité durable dans le monde

Lors du Congrès du Gaz de Paris les 14 et 15 septembre derniers, Joël PEDESSAC, directeur général du CFBP, a rappelé que la consommation mondiale de GPL (tous usages confondus) s’est élevée à 240 millions de tonnes en 2009, le marché étant actuellement caractérisé par la demande croissante du GPL carburant. Dans le monde, près de 17 millions de véhicules roulent au GPL carburant (dont 8,7 millions en Europe et 180 000 en France). Près de 55 000 stations distribuent du GPL dans le monde, dont 38 000 en Europe et 1 750 en France. Le marché du GPL carburant vendu en stations-service est de l’ordre de 22 millions de tonnes, dont 8,6 millions en Europe.

Le GPL est extrait du gaz naturel (60 %) et produit par les raffineries (40 %). La production française de GPL s’élève à 3 millions de tonnes. Le marché européen est couvert à 80 % par la production locale en provenance de Norvège et du Royaume-Uni pour les gaz de champs et des raffineries pour le reste. En 2020, l’excédent d’offre de GPL sur le marché européen sera de l’ordre de 17 millions de tonnes, soit la consommation de 20 millions de véhicules. Selon la Commission Européenne, le GPL pourrait passer de 3 % à 10 % du mix carburants en 2020. S’agissant de l’offre de véhicules, un véhicule GPL est moins cher qu’un véhicule diesel. Aujourd’hui en France, les constructeurs Dacia, Fiat, Lada, Opel et Renault proposent une offre de véhicules particuliers GPL.