VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre du GPL-C d’Août 2018 – Le carburant le plus respectueux de la santé et de l’environnement

Mis en avant

Le GPL dans le nouveau plan de la Grande Bretagne pour encourager le développement des véhicules alternatifs

Le gouvernement britannique, vient de publier une nouvelle feuille de route en faveur de la mobilité durable. Le plan  » Road to Zero Strategy «  a pour objectif de parvenir à atteindre 50 à 70 % de véhicules à très faibles émissions dans les ventes de véhicules neufs et 40 % sur le segment des utilitaires d’ici 2030.
Il vise à développer les infrastructures d’approvisionnement pour carburants alternatifs dans tout le pays, réduire les émissions du parc en circulation et promouvoir les carburants alternatifs pour les voitures, cars et camions.
La solution carburant GPL est intégrée dans ce nouveau plan. Émettant moins de NOx, de CO2 et de particules que l’essence ou le diesel, il répond à une alternative immédiatement disponible à l’essence et au diesel.

Le GPL joue un rôle clé pour améliorer la qualité de l’air et contribuer à réduire les émissions. Ses qualités environnementales sont reconnues depuis plusieurs années et son utilisation encouragée par des incitations gouvernementales.
Le GPL est un carburant plus respectueux de la santé et de l’environnement.
C’est la première énergie alternative utilisée dans le monde.
Plus de 25 millions de véhicules GPL circulent dans le monde et 8 millions dans l’Union européenne.

Source : CFBP

VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre GPL-C de juin 2018, toujours moins cher et plus propre

Mis en avant

Le GPL permet de faire des économies, de polluer moins et de circuler partout

Le GPL est le carburant le moins cher et affiche des écarts de prix de plus en plus significatifs par rapport au Gazole et à l’essence.
Il est plus que 2 fois moins cher à la pompe et permet de réduire son budget carburant de près de 30% comparé à l’essence !
Les véhicules GPL sont classés Crit’Air 1 quel le que soit leur date d’immatriculation en raison de leurs caractéristiques plus respectueuses de l’environnement et de la santé.
Ils peuvent bénéficier de tarifs réduits ou de durée de stationnement gratuit dans de nombreuses villes de France .
L’accès aux parkings souterrains ouverts au public est autorisé à tous les véhicules GPL puisqu’ils sont tous équipés d’une soupape de sécurité.
gpl-c

1 650 stations-service en France et 30 800 en Europe

Le GPL est le carburant alternatif le plus largement distribué.
En France, il est possible de faire le plein en ville, à la campagne et sur les réseaux autoroutiers: 1 station sur 7 distribue du GPL.
La distance qui sépare deux stations n’excède pas plus de 60 km.
En Europe
Le GPL est largement présent et disponible à travers les 27 pays de l’UE avec un réseau de distribution de plus de 30 800 stations-service.
gpl-c

Faire un plein de GPL est facile et prend 2 minutes.

Un plein de GPL se fait simplement et rapidement comme les carburants conventionnels.
Il permet de parcourir 400 à 600 km, sans compter l’autonomie offerte par le réservoir essence.
Où et comment faire le plein de carburant GPL :
https://www.cfbp.fr/les-usages/carburant-gpl/faire-plein-de-gpl
Source: cfbp

VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre GPL du mois d’Avril 2018, un carburant moins cher et moins polluant !

Mis en avant

La France vise à atteindre la neutralité carbone et à améliorer la qualité de l’air. A ce titre, le Plan Climat fixe un double objectif réduire les émissions de gaz à effet de serre et polluants atmosphériques et rendre une mobilité plus propre accessible à tous. Le GPL répond à ces objectifs.

Un véhicule GPL réduit les émissions de CO2 et de polluants

Comparé à l’essence, en conditions réelles de circulation, le GPL émet :
->20% de CO2 en moins en moyenne. Les émissions de CO2 seront davantage réduites avec le développement du BioGPL, le GPL d’origine renouvelable, qui permet de réduire jusqu’à 80% les émissions de CO2 comparé au GPL classique.
->Dix fois moins de particules
->Jusqu’à 97% de moins de CO2 : les émissions de CO2 sont à environ 63mg/km alors que la norme est à 1 000 mg/km
->Des NOx et HC en quantité équivalente mais dont les valeurs sont très inférieures à la norme.

Les véhicules GPL sont classés en Crit’air 1, quelle que soit l’année d’immatriculation.
Les automobilistes GPL peuvent circuler toute l’année et bénéficier de nombreux avantages économiques (prix à la pompe moins cher, gratuités ou tarifs réduits pour les certificats d’immatriculation, conditions de stationnement privilégiées…)
Le GPL est aussi une solution économique pour continuer à circuler en polluant moins sans changer de voiture. Pratiquement tous les véhicules essence, neufs ou d’occasion, peuvent être équipés au GPL.
Une fois au GPL, ils peuvent bénéficier de la vignette Crit’air 1 et de tous les avantages associés.

Le GPL est une solution moins chère, moins polluante, disponible et maitrisée.

Source : CFBP

En Novembre 2017, le GPL est toujours au plus bas !

Mis en avant

Des atouts clés pour l’environnement, la santé, le budget et les pouvoirs publics

Le GPL offre de nombreux avantages économiques et environnementaux qui correspondent aux nouvelles attentes des automobilistes et mesures de lutte contre la pollution atmosphérique.
Il est immédiatement disponible et permet :
– d’apporter une solution abordable, économique et plus propre aux automobilistes
– de répondre aux objectifs de l’Etat et des pouvoirs publics locaux pour améliorer la qualité de l’air et lutter contre le réchauffement climatique,
– et de ne pas peser sur les dépenses publiques (toutes les conditions sont en place, aucun besoin d’investissement majeur n’est nécessaire).

 

En effet, pour les collectivités, la solution GPL n’impose aucun investissement technique et financier.
Un réseau de distribution (environ 1 750 stations-service) et de professionnels GPL sont en place et répartis sur l’ensemble du territoire. La solution GPL permet ainsi aux particuliers et professionnels de rouler toute l’année à un prix abordable tout en réduisant la pollution locale & les émissions de CO2.

De nombreux gouvernements ou pouvoirs publics locaux ont recours au GPL pour améliorer la qualité de l’air : Australie, Etats-Unis, Hong-Kong, Japon, Italie, Grèce, Pologne, Turquie, Inde, Corée du Sud, Thaïlande… Leur choix démontre la pertinence du GPL pour concilier objectif écologique, enjeu social, sécurité énergétique et développement économique d’une filière à savoir-faire local.

A noter : les véhicules GPL exonérés de TVS (Taxe annuelle des Véhicules de Sociétés)

En 2018, la taxe sur les véhicules de sociétés devient de plus en plus écologique. Les véhicules GPL
émettant moins de 100g de CO2/km seront exemptés de TVS pendant 12 trimestres.

Pour Rappel :
Un véhicule GPL n’est soumis à aucune restriction de circulation en cas de pic de pollution dans les
grandes agglomérations. Il est classé Crit’Air 1, et ce, qu’importe l’année d’immatriculation.
L’accès des parkings publics souterrains est autorisé à tous les véhicules GPL et des tarifs réduits ou gratuités pour les véhicules GPL sont en vigueur. Le certificat d’immatriculation est gratuit ou réduit de 50% dans 10 régions sur 11. Avec un prix au litre d’environ 0,75 € à la pompe, un véhicule GPL permet de réduire d’environ 27 % le budget carburant par rapport à un véhicule essence (source ; Ademe).
La contenance moyenne d’un réservoir GPL permet de parcourir 400 à 600 km, en complément du réservoir essence, et ainsi d’augmenter l’autonomie initiale du véhicule.

Le GPL est 1er carburant alternatif dans le monde.
Il connait une forte évolution dans UE :
+ 30% depuis 2012.

 

 

 

 

 

Sources: www.cfbp.fr, www.gpl.fr

«Nous voulons un nouveau bonus pour le GPL carburant»

INTERVIEW – Joël Pedessac, directeur général du Comité français du butane et du propane, se rend la semaine prochaine au ministère de l’Ecologie pour demander l’instauration d’un nouveau bonus à l’achat des véhicules GPL, un carburant dont le litre coûte moins de 1 euro…
Avez-vous pris part aux discussions que Pierre Moscovici, le ministre de l’Economie, a mené avec les professionnels du secteur pétrolier sur les prix des carburants ?Non, parce que nous sommes dans une problématique très différente. Les prix du GPL ne sont ni aux mêmes niveaux que ceux de l’essence et du gazole, ni soumis aux mêmes amplitudes de variation. Ces prix ont d’ailleurs baissé ces dernières semaines. Le litre de GPL est passé de 0,9 euro en juillet à 0,86 euro en août. L’atout principal du GPL, hormis le fait qu’il soit moins polluant, est son coût: à 86 centimes du litre, l’automobiliste gagne, à autonomie équivalente, 14 euros sur un plein de gazole et 27 euros sur un plein d’essence… C’est considérable, lorsque l’on constate que les efforts consentis par le gouvernement et les pétroliers entraîne un gain de 1,5 euro par plein…

Comment expliquez-vous ce coût inférieur, alors que les matières premières sont identiques et que le GPL est produit, tout comme l’essence ou le gazole, par les mêmes compagnies pétrolières ?

Une dizaine de produits différents sort des raffineries, chacun avec son propre prix. Les explications que nous donnent les pétroliers sont diverses, mais il est certain que l’envolée des prix concerne bien souvent les produits ayant la plus forte demande. En France, le gazole est le carburant dont le coût a le plus progressé depuis la crise. Le GPL est également moins taxé par l’Etat: 6 centimes environ, contre 60 centimes pour l’essence.

Vous avez sollicité un entretien avec le gouvernement. Pourquoi?

Nous avons rendez-vous la semaine prochaine au ministère de l’Ecologie pour demander l’instauration d’un nouveau bonus. Le bonus de 2.000 euros à l’achat a disparu en 2011. En 2010, 75.000 voitures GPL avaient été écoulées en France… Il y aura seulement 2.000 ventes cette année. Nous voulons convaincre les pouvoirs publics de relancer le GPL. Il s’adapte à tous les véhicules, c’est une technologie mature, un carburant propre, distribué dans 1.800 stations-service en France… Un bonus de 500 euros seulement serait suffisant pour relancer l’attractivité du GPL. Nous sommes donc loin des 7.000 euros de bonus accordés aux véhicules électriques, dont les coûts demeurent malgré tout inaccessibles à la plupart des Français.

Mais acheter un véhicule GPL entraîne aussi un surcoût…

C’est une idée reçue! Certes, les véhicules GPL sont plus chers que leurs équivalents essence, mais ils sont moins onéreux que les véhicules diesel… Et il s’agit-là des voitures les plus achetées en France. Reste que l’offre en véhicules GPL est rare. Dans son catalogue français, PSA ne propose pas un seul véhicule de ce type, alors que la quasi-totalité de ses modèles se déclinent en version GPL dans son catalogue italien.

VITOGAZ

VITOGAZ: BAROMETRE GPL novembre 2011

ACTUALITE : La filière GPL interpellera les pouvoirs publics lors de son point presse le 10 novembre 2011 à l’Automobile Club de France

La filière GPL carburant a choisi de se mobiliser à l’issue d’une année marquée par les effets de la suppression anticipée du bonus écologique sur le marché du GPL et organise un point presse le 10 novembre 2011 à 9h à l’Automobile Club de France*.

Le Comité Français du Butane et du Propane y dévoilera sa proposition de mesure publique visant à soutenir et encourager le mix énergétique dans le secteur automobile français. En effet, les voitures à énergies alternatives représentent aujourd’hui seulement 1,5 % des parts de marché des ventes de véhicules en France.

Le GPL tout comme les autres énergies alternatives (GNV, superéthanol ou électricité) ont chacune un rôle propre à jouer dans le paysage automobile en fonction de leurs qualités environnementales, économiques et de disponibilité. Pour cela, l’offre des différents types d’alternatives doit être rendue plus visible pour les consommateurs grâce à un soutien global des pouvoirs publics.

*Automobile Club de France, 6, place de la Concorde, Paris 8ème

LE SAVIEZVOUS ? : Comparer le prix du GPL à la pompe et trouver une station-service distribuant du GPL, c’est encore plus facile sur Smartphone

Le GPL carburant dispose d’un large réseau de stations-service à travers la France avec 1 750 points de vente répartis dans l’hexagone, soit une station sur 7.

Il est aujourd’hui encore plus simple de trouver en quelques secondes la station la plus proche de votre localisation mais aussi de choisir celle offrant le litre de GPL le moins cher grâce aux différentes applications téléchargeables sur Android ou iPhone. « Verycarbu » (application payante), « Carbeo » (application payante), « Mobicarbu+ » (application payante) et « Essence Free » (application gratuite) sont quatre exemples d’applications fonctionnelles indiquant toutes les stations sans restrictions d’enseignes ainsi que la date de mise à jour du prix à la pompe.

VITOGAZ

VITOGAZ: BAROMETRE GPL octobre 2011

ACTUALITE : Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air (ZAPA) : les préconisations du CFBP suivies dans le projet actuel d’arrêté pour la classification des véhicules

Rappelons que l’enjeu des ZAPA est à la fois environnemental et juridique. Son objectif est d’abord d’améliorer la qualité de l’air dans les zones urbaines en réduisant les émissions de particules et d’oxydes d’azote des véhicules. L’enjeu humain est de taille puisque « près de 40 000 personnes dans notre pays meurent chaque année prématurément à cause de dépassements de seuil » des particules fines, a rappelé le Conseil National de l’Air (CNA) en juin dernier.

D’un point de vue juridique, les ZAPA doivent apporter des réponses concrètes à l’assignation de la France devant la cour de justice de l’Union Européenne pour son non-respect des normes européennes en matière de particules (PM10). La France risque une amende de 40 millions d’euros et des astreintes journalières pouvant aller de 300 000 à 700 000 €, comme spécifié par le CNA.

Comme préconisé par le Comité Français du Butane et du Propane lors des consultations de ces derniers mois, le projet d’arrêté du Ministère de l’Ecologie définissant la classification des véhicules en fonction de leurs émissions polluantes pour les ZAPA devrait reconnaître aux véhicules essence et gaz (GPL et GNV) leur moindre impact sur les polluants locaux NOx et particules et ainsi différencier le caractère polluant des véhicules en fonction de leur technologie et de leur énergie.

Il appartiendra finalement aux collectivités locales ayant adopté le principe des ZAPA de choisir parmi les groupes de véhicules proposés (cf. image 2) ceux qui seront visés par l’interdiction de circulation et d’apporter une reconnaissance supplémentaire aux véhicules GPL comme GNV.

LE SAVIEZ-VOUS ? : Le GPL carburant, un atout pour une mobilité durable dans le monde

Lors du Congrès du Gaz de Paris les 14 et 15 septembre derniers, Joël PEDESSAC, directeur général du CFBP, a rappelé que la consommation mondiale de GPL (tous usages confondus) s’est élevée à 240 millions de tonnes en 2009, le marché étant actuellement caractérisé par la demande croissante du GPL carburant. Dans le monde, près de 17 millions de véhicules roulent au GPL carburant (dont 8,7 millions en Europe et 180 000 en France). Près de 55 000 stations distribuent du GPL dans le monde, dont 38 000 en Europe et 1 750 en France. Le marché du GPL carburant vendu en stations-service est de l’ordre de 22 millions de tonnes, dont 8,6 millions en Europe.

Le GPL est extrait du gaz naturel (60 %) et produit par les raffineries (40 %). La production française de GPL s’élève à 3 millions de tonnes. Le marché européen est couvert à 80 % par la production locale en provenance de Norvège et du Royaume-Uni pour les gaz de champs et des raffineries pour le reste. En 2020, l’excédent d’offre de GPL sur le marché européen sera de l’ordre de 17 millions de tonnes, soit la consommation de 20 millions de véhicules. Selon la Commission Européenne, le GPL pourrait passer de 3 % à 10 % du mix carburants en 2020. S’agissant de l’offre de véhicules, un véhicule GPL est moins cher qu’un véhicule diesel. Aujourd’hui en France, les constructeurs Dacia, Fiat, Lada, Opel et Renault proposent une offre de véhicules particuliers GPL.


VITOGAZ vous présente son OFFRE PRIVILÈGE

Citernes de gaz propane : la référence de serviceciternevitodessin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au quotidien, pour votre confort, votre tranquillité d’esprit et votre budget, ou que vous habitiez, bénéficiez de toutes les qualités du gaz propane VITOGAZ.

Grâce à VITOGAZ, vous profitez de l’atout confort du gaz liquéfié quelles que soient vos conditions d’accès.

Votre atout « gain de place »

Gagnez de l’espace ! Le gaz propane VITOGAZ est stocké à l’extérieur dans une citerne aérienne ou enterrée. Avec une citerne enterrée VITOGAZ, vous libérez un espace précieux que vous pouvez consacrer à l’aménagement de votre jardin. Le choix d’une solution au GPL, c’est cumuler les avantages : faibles coûts d’investissement, énergie aux 3 usages (cuisson, chauffage, eau chaude sanitaire).

Réactivité VITOGAZ

Dès que vous compléter le formulaire de demande de renseignements sur notre site, votre Chargé d’Affaires local est immédiatement informé grâce à notre système de communication informatisé . Vous serez recontacté sous  48H.

Conseils VITOGAZ

Parce qu’elle a toujours su devancer les attentes de sa clientèle, VITOGAZ   est devenue en quelques années, l’une des premières sociétés européennes de distribution de GPL. Elle a ainsi été la première entreprise de son secteur à créer un Centre de Service à la Clientèle pour répondre aux questions les plus diverses de ses Clients et prodiguer aide et conseils.

 

Vous souhaitez changer de fournisseur de gaz ? Choisissez VITOGAZ, distributeur de gaz propane et butane en citerne.

Pour cela, rien de plus simple, faites une demande en ligne d’Etude GRATUITE personnalisée et un Chargé d’Affaires vous contactera sous 48h :

 

Plus d’informations sur : www.vitogaz.com

VITORESEAU dessert le lotissement « Les Mulquiniers » à Sains-Richaumont dans l’Aisne

Dans le département de l’Aisne, deux Offices Publics d’Aménagement et de la Construction se sont dotés de moyens communs pour produire un habitat de qualité et en assurer la gestion : l’OPAC de l’Aisne et l’OPAC de Laon, réunis sous le signe OPAL (Offices Publics de l’Aisne et de Laon).

Nouveau lotissement à Saint-Richaumont

Le droit au logement étant inscrit dans la loi, la politique de développement de l’OPAL est une priorité sociale et économique qui ne repose pas seulement sur l’acte de construire, mais intègre de plus en plus les difficultés fréquemment ressenties par les élus locaux à l’égard du fonctionnement et de l’aménagement de la ville. L’effort pour la création de logements de qualité ne se conçoit qu’au travers de la prise en compte de l’environnement.
C’est dans le cadre de ce regroupement que le projet de lotissement « Les Mulquiniers » voulu par la commune de Saint-Richaumont a pris forme.

VITOGAZ s’implique pour la ville

Dans l’exercice de ses fonctions, le Chargé d’Affaires de VITOGAZ du département de l’Aisne rendait régulièrement visite à cet organisme en charge du logement. C’est ainsi qu’au fur et à mesure de ses visites, il a rencontré des personnes responsables de différents projets. Attentives aux arguments favorables à la distribution de gaz propane au réseau (un seul stockage, des compteurs individuels, etc.), aux qualités écologiques du gaz propane et à ses tris usages domestiques (eau chaude sanitaire, cuisine et chauffage), elles lui ont proposé d’établir une étude pour certains sites.

C’est en 2006 que VITOGAZ a été contacté par M. François Philippe en charge du projet de lotissement de Sains-Richaumont comprenant 16 logements gérés par l’OPAL auxquels s’ajoutent 9 parcelles en accession à la propriété « type Borloo » et 6 parcelles en vente libre par la commune.

Des études sur plans et la réalisation d’une offre technico-économique ont été menées conjointement par les services Techniques / Matériel et commercial pour être soumises au décisionnaires.

La proposition, en parfaite adéquation avec le cahier par l’OPAL et VITOGAZ a réalisé les travaux.

Pour alimenter le lotissement « Les Mulquiniers », VITOGAZ a opté pour un stockage enterré de GPL composé de réservoirs jumelés d’une capacité nominale de 3.2 T.

Parfaite synergie

Ce réseau a été construit selon une planification précise, profitant de l’ouverture de tranchées. Un coffret compteur équipe chaque parcelle.
Les utilisateurs régleront leur facture de gaz en fonction du relevé du compteur. Ils ne s’occuperont de rien d’autre.
Le succès dans la réalisation de ce réseau réside, d’une part, dans la parfaite gestion du chantier par l’ingénieur du Service Technique de VITOGAZ qui, dans sa préoccupation permanente de veiller à la sécurité des hommes et des biens, en parfaite synergie avec la compétence de partenaires reconnus, respecte et impose un niveau maximum de performance pour garantir le bon fonctionnement du réseau, et d’autre part, dans la participation active du service Etudes & Nouveaux Produits et du Chargé d’Affaires présent aux diverses réunions de chantiers.

Convaincu que le gaz en réseau est la solution énergétique par excellence, l’OPAL, en sa qualité de négociateur pour la commercialisation des parcelles en accession à la propriété, s’implique pleinement pour faire en sorte que l’acquéreur qui reste libre quant aux choix de l’énergie principale pour sa résidence, demande à bénéficier de l’alimentation en gaz propane VITOGAZ.

Un autre projet comptant 10 logements gérés par l’OPAL ainsi que 7 parcelles en accession à la propriété à OISY a également été attribué à VITOGAZ.

 

Source : GPL Actualités, Hors-série Collectivités, 2007

VITOGAZ